top of page
Rechercher

/ La Matrice AHO : Une matrice pour comprendre le management


Les "soft skills", que nous avons décidé de traduire plutôt par ''Be skills'' afin d'intégrer les compétences relationnelles comportementales ou interpersonnelles, jouent un rôle crucial dans le succès et la performance des entreprises modernes. Contrairement à ce que l'expression "soft" pourrait laisser supposer, ces compétences sont loin d'être superficielles ou secondaires. En réalité, elles constituent le socle sur lequel repose l'équilibre entre la performance opérationnelle et le développement personnel au sein des organisations. À travers l'analyse de la Matrice AHO, outil de référence créée par Igor HERES, nous pouvons mieux comprendre pourquoi et comment ces compétences relationnelles enrichissent et complètent les compétences techniques.

 

La Complémentarité des Compétences Techniques et Relationnelles

Les compétences techniques, "hard skills", que nous avons renommées ''Do skills'', telles que la connaissance spécifique d'un logiciel, d'un processus industriel ou d'une méthodologie de gestion de projet, sont essentielles pour accomplir les tâches et les responsabilités spécifiques d'un poste. Cependant, dans un environnement de travail de plus en plus collaboratif et interdépendant, la capacité à communiquer efficacement, à résoudre les conflits, à motiver et à inspirer les collaborateurs est tout aussi importante. Ces aptitudes, qui relèvent des "Be skills", permettent de créer un milieu de travail harmonieux, propice à l'innovation et à la productivité. Historiquement, les compétences techniques, ou "hard skills", ont été privilégiées dans le monde de l'entreprise car elles étaient directement liées à la performance et à l'atteinte des objectifs. Ces compétences étaient faciles à mesurer et à évaluer. De plus, elles correspondaient aux besoins opérationnels des entreprises, focalisées sur la productivité et l'efficacité. La formation et la certification en compétences techniques offraient des critères clairs pour le recrutement et l'évaluation des employés, soutenant ainsi une culture d'entreprise axée sur la performance tangible et immédiate.

 

Cependant, le paysage professionnel a évolué, mettant en lumière l'importance croissante des "soft skills", ou compétences relationnelles. Ces compétences, telles que la communication, la résolution de problèmes et l'adaptabilité, sont devenues essentielles dans un environnement de travail de plus en plus complexe et interconnecté. La valorisation des ''soft skills'' reflète un changement dans les valeurs et la culture d'entreprise, reconnaissant que le succès dans le monde moderne repose sur un équilibre entre les compétences techniques spécifiques et la capacité à travailler efficacement au sein d'une équipe, à innover et à s'adapter aux changements. 

 

Les "Be skills" selon la Matrice AHO

La Matrice AHO identifie et catégorise les compétences relationnelles en plusieurs axes, soulignant leur importance dans différents aspects du management et de la communication au sein des entreprises. Ces axes incluent, entre autres, la capacité à être présent à l'autre, à se comporter de manière adaptée, à développer autrui, à partager son savoir, à communiquer efficacement et à travailler en coordination avec les autres. Ces dimensions reflètent la richesse et la complexité des interactions humaines en milieu professionnel.

 

Être Être : Être présent à soi, à l'autre

La présence et l'empathie sont des compétences clés permettant de comprendre les besoins et les attentes des collègues, des clients ou des partenaires. Elles favorisent une ambiance de travail positive et sont essentielles pour construire des relations de confiance durables. Ces compétences permettent surtout à la personne en croissance de prendre conscience de ce qui se joue pour elle et donc de clarifier sa pensée. (exemples : le concept du Prince de Carlo MOÏSO, les concepts de mini script, de message contraignants en Analyse Transactionnelle, les Portes de Communication de Paul WARE ou Head, Heart, Hand de David Orr,…)

 

Savoir Être : Se comporter et comprendre autrui

Les compétences comportementales, telles que l'adaptabilité et la capacité à gérer les conflits, sont cruciales pour maintenir la cohésion d'équipe et la motivation. En outre, le développement personnel et professionnel des collaborateurs est un moteur de croissance pour l'entreprise, car il contribue à l'épanouissement et à l'engagement des employés. (exemples : les Etats du Moi d'Eric BERNE, la Process Communication de Taïbi KALHER, les Niveaux de Vérité de Viktor FRANKL,…

 

Être Savoir : Se développer, développer l'autre

La transmission de connaissances et la communication claire et efficace sont indispensables pour assurer la compréhension et l'alignement des objectifs au sein des équipes. Ces compétences permettent d'éviter les malentendus et de faciliter la prise de décision collective. (exemples : l'Inclusion, le Contrôle et l'Ouverture de William SCHUTZ, le Diagramme de Structure dans la Théorie Organisationnelle de Berne, le Théorie des Signes de Reconnaissance,…)


La ''Know skill'' La "Know skill", englobe un ensemble des connaissance essentielles centrées sur le partage et la transmission. Entre ''Be skills'' et ''Do skills'', cette catégorie reconnaît l'importance cruciale de la capacité à enseigner, à expliquer et à communiquer efficacement les informations au sein d'une organisation. Les "Know Skills" ne se limitent pas simplement à posséder des connaissances techniques ou spécialisées ; elles englobent également la capacité à les rendre accessibles et compréhensibles pour les autres. En favorisant une culture de l'apprentissage continu et du développement professionnel, les "Know Skills" jouent un rôle clé dans l'adaptation aux changements rapides du monde professionnel et dans le renforcement de l'innovation et de la créativité au sein des équipes. Elles permettent aux individus de se positionner non seulement comme des experts dans leur domaine, mais aussi comme des leaders capables d'inspirer et de guider les autres vers l'excellence. Les ''Do skills'' ''Hard skills'' renommées ''Do skills'' dans la matrice AHO, ces compétences représentent la capacité à exécuter, à agir et à produire des résultats tangibles, reflétant ainsi leur nature fondamentalement pratique et technique. À travers les 3 catégories de la Matrice AHO, faire savoir, savoir faire et faire faire, nous explorons la diversité et l'importance des "Do Skills" dans le contexte professionnel moderne. Faire savoir : communiquer, interagir. Cette ensemble de compétences techniques met en lumière l'importance de communiquer de manière efficace. Ces compétences englobent tout, depuis la capacité à diffuser clairement l'information jusqu'à la facilité d'engager des dialogues constructifs, soulignant l'importance de la transmission des connaissances et de l'échange d'idées. Les "Express Skills" sont cruciales dans presque tous les aspects du travail d'équipe et de leadership, permettant de s'assurer que les messages sont non seulement envoyés, mais aussi correctement reçus et compris. (exemple : prise de parole, technique pédagogique, organisation de réunion, régulation relationnelle (gestion de conflits, médiation, etc..),… Savoir faire : exécuter, réaliser Les savoir faire se concentre sur l'expertise technique et l'exécution compétente des tâches. Cette catégorie englobe les compétences spécifiques à un domaine d'activité, telles que la maîtrise de technologies particulières, les méthodologies de gestion de projet ou encore les compétences analytiques avancées. Les "Do Skills" de cette nature sont fondamentales pour la qualité et l'innovation, permettant aux entreprises de maintenir leur compétitivité et de répondre efficacement aux défis du marché. Faire faire : conduire, mener Ces expertises illustrent l'aptitude à déléguer, à superviser et à coordonner l'action d'autres individus ou équipes. Cette compétence est indispensable pour les leaders et les managers qui doivent savoir mobiliser leurs ressources humaines de manière optimale, en encourageant la collaboration et en assurant l'alignement des efforts vers les objectifs communs. Les "Do Skills" dans cette catégorie reflètent la capacité à inspirer, à motiver et à guider les équipes, jouant un rôle clé dans la réussite collective et la croissance de l'entreprise.

 

 

Travailler en Coordination

La capacité à travailler de manière coordonnée, à organiser et à piloter des projets est fondamentale pour atteindre les objectifs fixés. Ces compétences opérationnelles s'appuient sur une bonne gestion des relations interpersonnelles pour mobiliser et optimiser les ressources de l'entreprise.

 


Les ''Be skills'', anciennement "soft skills" sont donc loin d'être des compétences secondaires ou "molles". Elles représentent plutôt les piliers sur lesquels repose la capacité d'une entreprise à innover, à s'adapter et à croître de manière durable. L'intégration harmonieuse des compétences techniques et relationnelles est essentielle pour créer un environnement de travail dynamique, inclusif et performant. La Matrice AHO nous offre un cadre précieux pour comprendre, évaluer et développer ces compétences essentielles, en reconnaissant leur valeur intrinsèque pour le succès des organisations dans le monde complexe et en constante évolution.

63 vues0 commentaire

Comments


bottom of page