top of page
Rechercher

/ Accompagner efficacement un collaborateur de retour d'un burn-out : 7 conseils pour les leaders

Le burn-out, un épuisement progressif et dévastateur, touche près de 2,5 millions de personnes en France, dont 34 % des salariés d'entreprise. Les organisations ont la responsabilité de sensibiliser leurs équipes aux risques de burn-out et de créer un environnement de travail motivant et inspirant. Les managers jouent un rôle clé dans la prévention et le soutien des employés en détresse. Cet article présente sept conseils pour aider les leaders à accompagner un collaborateur de retour d'un burn-out.

1.Permettre un retour en douceur

Lorsqu'un employé revient après un arrêt maladie dû à un burn-out, il est essentiel de faciliter une réintégration progressive. Les managers peuvent proposer des horaires aménagés, du télétravail ou un temps partiel pour éviter un retour brutal et stressant. Il est également important de bien communiquer avec l'équipe pour qu'elle fasse preuve de patience et de bienveillance.

2. Proposer un suivi médical

Un suivi par la médecine du travail ou un psychologue du travail peut être bénéfique pour le collaborateur en convalescence. Cette proposition doit être faite sans contrainte, afin que l'employé se sente soutenu et considéré.

3. Repenser le poste et les missions

Les managers doivent évaluer et réorganiser le poste et les missions du collaborateur pour éviter une surcharge de travail ou des situations stressantes. Il est important de travailler avec l'employé pour identifier les missions qui le motivent et celles qui l'épuisent.

4. Organiser des points de suivi réguliers

La communication est essentielle pour accompagner un collaborateur en convalescence. Des réunions régulières, des petits-déjeuners ou des déjeuners d'équipe peuvent permettre à chacun d'exprimer ses émotions, ses envies et ses préoccupations.

5. Valoriser le droit à la déconnexion

Les managers doivent veiller à ce que leurs employés ne s'épuisent pas à la tâche et respectent le droit à la déconnexion. Il est important d'instaurer de bonnes habitudes de travail et d'encourager l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

6. Faire preuve de reconnaissance et d'empathie

L'intelligence émotionnelle est cruciale pour les leaders. Les managers doivent manifester de l'empathie et de la reconnaissance envers le travail accompli par leurs équipes, tout en respectant la vie privée et les émotions de chacun.

7. Cultiver l'esprit d'équipe

Une équipe soudée et bienveillante est essentielle pour accompagner au mieux un collaborateur en convalescence. Les managers doivent communiquer avec l'ensemble de l'équipe pour que chacun se sente concerné par le bien-être de ses collègues et soit attentif aux autres.

Conclusion

Accompagner un collaborateur de retour d'un burn-out demande empathie, motivation, adaptabilité et bienveillance envers l'employé concerné et l'ensemble de l'équipe.

24 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page